Communiqué

Halloween au Village : Les fantômes viendront hanter à nouveau le Parc Maclaren

Carrefour Culturel Estacade

27 septembre 2017

0 Commentaires

halloweenLe Carrefour culturel ESTacade est fier d’annoncer qu’Halloween au Village est de retour pour une nouvelle année avec une formule améliorée. En effet et grâce au bureau des événements de la Ville de Gatineau et à Énergie renouvelable Brookfield, présentateurs de l’événement, Halloween au Village se tiendra le samedi 21 octobre prochain et l’entrée sera gratuite pour sa tenue au Parc Maclaren. Comme dans le passé, une simple contribution à la marmite de bonbons sera demandée à l’entrée. En résumé, voici quelques éléments de la programmation d’Halloween au Village pour cette année :

13 h 30 – Préparation de la Marche de Zombies à l’école Hormisdas-Gamelin
14 h – Marche de Zombies sur la rue Church, en direction du parc Maclaren
15 h 30 – Ouverture du Parc Maclaren et arrivée des Zombies sous le pont
15 h 30 à 21 h – Le célèbre Halloween au Village (Animation familiale, jeux familiaux, spectacles, marmite de bonbons, concours de costumes, animation de rue et plus encore)
21 h – Spectacle du groupe La Grande Messe qui se déguise en Cowboys Fringants

En assurant cette programmation, le secteur Est de la Ville de Gatineau conserve un festival sur son territoire. Rappelons que l’an passé, l’ESTacade était promoteur de la 25e édition de Buckingham en Fête. Le Carrefour culturel avait déjà déplacé l’événement à l’automne pour répondre aux données recueillies lors de la 24e édition qui démontraient que près de 70 % des gens de l’Est de la Ville de Gatineau étaient à l’extérieur lors de la tenue de ce festival. Bien que l’événement avait tous les éléments gagnants pour la tenue de la 25e édition, dont la présence des deux Voix du Québec, la marche de Zombies et la comptabilisation de nombreuses présences lors des éditions antérieures d’Halloween au Village, la pluie diluvienne des trois journées entourant sa tenue est venue porter un dur coup financier à l’organisation responsable de l’écosystème culturel de la Basse-Lièvre.

Ayant relevé ses fondations grâce à la participation active de ses partenaires, le Carrefour culturel ESTacade a pris la décision d’aller de l’avant avec un festival qui s’autofinancerait avant sa tenue. En comptabilisant huit ans consécutifs de résultats déficitaires, la corporation en est arrivée à la conclusion que le Festival de l’Est doit être repensé. S’ajoute à cela les nombreux festivals reconnus par la Ville de Gatineau se tenant au courant du mois de juillet, les monstrueux succès qu’ont connu les Halloweens dans le passé et le travail acharné de toute l’équipe de l’ESTacade dans les derniers mois pour équilibrer le budget de la vie culturelle d’ici. Toutes les raisons sont au rendez-vous pour créer ce momentum.

Hugo Parisien, directeur général et artistique de l’ESTacade, explique les choix de la corporation d’une façon réelle et simpliste : « À chacune des fois où on fait face à quelqu’un qui nous demande pourquoi on tente de modifier le Buckingham en Fête des gens d’ici, on relance la question suivante : depuis combien d’années n’êtes-vous pas venus à Buckingham en Fête? Dans la presque totalité des cas, les gens s’arrêtent, font silence, prennent connaissance de leur importance à participer et nous répondent que ça fait bien longtemps qu’ils n’ont pas assisté à Buckingham en Fête. Ils nous avouent alors qu’ils participent annuellement aux Halloweens dont nous sommes aussi fièrement les promoteurs. Presque la totalité des gens de notre coin ont tracé, sans le savoir, l’avenir de notre festival. Longue vie à leur choix, longue vie à Halloween au Village. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *